, , ,

Interview : Mika et Thomas de Monolord

Monolord Screen Shot - 2

Mika et Thomas de Monolord parlent d’Orange au Desertfest 2016


Thomas : Bonjour, je m’appelle Thomas. Je joue de la guitare et je chante dans Monolord.

Mika : Salut, je m’appelle Mika et je joue de la basse dans Monolord.

Quelle a été votre première expérience avec les amplis Orange?

Mika : Mon premier souvenir des amplis Orange remonte à 23 ans, lorsque je n’étais qu’un petit enfant qui apprenait à jouer de la guitare. J’étais avec mon meilleur ami. On apprenait à jouer de la guitare ensemble. Son père avait une énorme pile d’amplis et de guitares. Bien sûr, il y avait de l’orange.

Thomas : Je pense que ça devait être à un vieux concert du beat club avec black sabbath. Ils avaient leur vidéo classique de paranoïa, je pense que c’est la première fois que j’ai vu un ampli Orange.

Mika : La première fois que j’ai joué sur un ampli orange, j’avais environ 20 ans. J’étais avec mes amis à une répétition.

Thomas : Quand j’avais environ 25 ans, j’ai acheté mon premier ampli Orange pour enregistrer un album dans mon ancien groupe.

Quelle est votre configuration actuelle ?

Mika : En ce moment, j’ai une enceinte 8 x 10 et un ampli OB1500 dont je suis très content, il a beaucoup de puissance. Je devais essayer l’OB1500 parce qu’il sonnait bien dans les avant-premières. Maintenant, j’envisage d’acheter une autre enceinte 8 x 10 et un AD200.

Thomas : J’ai l’OR100H. avec une cabine de 400W à haute puissance. Ensuite, j’ai deux vieux cabs, l’un de 79 et l’autre d’environ 2006. J’ai une vieille tête d’esclave modifiée de 73 qui a été modifiée il y a quelque temps. Ils avaient mis une plaque frontale Matamp sur elle mais maintenant j’ai trouvé une vieille plaque frontale Orange qui était de 73 aussi. Alors maintenant, c’est à nouveau un Orange normal. Il est fiable, construit comme un tank ! Et si vous jouez dans un petit ou un grand club, cela n’a pas d’importance, il fonctionne toujours et sonne bien.

Thomas : Nous avons travaillé très dur pour obtenir un son que nous puissions utiliser ensemble, pas seulement pour sonner bien séparément mais aussi pour sonner bien ensemble.
Mika : Nous sommes passés par pas mal de matériel

Thomas : Oui mais maintenant il semble que nous ayons trouvé notre truc. Il sonne bien sur scène, mais nous aimons qu’il sonne aussi bien en dehors de la scène.

Mika : Je suis tout excité à ce sujet chaque fois que je sors les amplis !

Thomas : ye like ooooo (expression excitée)

Mika : Comme un petit garçon qui glousse

Thomas : Like Mr Burns eeeexcellent (gratte les doigts ensemble)

Mika : Pour mon son principal, je n’utilise qu’une pédale de fuzz, mais bien sûr, je la combine avec quelques effets ici et là. Mais en fait, le son principal est une pédale de fuzz reliée directement à l’ampli et c’est parfait avec l’OB1500, vous pouvez vraiment augmenter le gain !

Thomas : Oui, le son est plus ou moins la guitare, une pédale de fuzz et l’ampli. Ce n’est rien de plus vraiment, j’ai un peu de delay, de flange et de phaser juste pour élargir un peu plus le son.
Bien sûr, nous étions vraiment très heureux lorsque nous avons parlé à Alex à Atlanta et nous avons également visité le bureau à l’extérieur de Londres. Lorsque nous sommes devenus ambassadeurs, j’ai ressenti… eh bien, c’était comme un rêve !
Pour pouvoir utiliser Orange, je suis vraiment ravi !

Mika : Oui, j’en suis ravi !