Archive d’étiquettes pour : Pedal Baby

La Pedal Baby 100 est définitivement l’exception dans la gamme de produits Orange, et la boîte de réception des demandes techniques reçoit toujours un bon nombre de questions de la part d’amateurs de pédales en herbe. Qu’est-ce que le Pedal Baby? Comment l’utiliser ? Est-ce que ça va marcher avec ça ? Ou ça ? C’est un principe simple – juste un ampli de puissance plat qui sonne et se sent “bien”, rendant tout ce que vous branchez aussi fort que vous le souhaitez – mais, dans le monde confus du marketing de la guitare, c’est une idée assez peu familière à beaucoup de joueurs. J’ai travaillé en étroite collaboration avec le directeur technique d’Orange, Ade Emsley, sur la Pedal Baby 100, donc la façon la plus simple de l’expliquer est probablement de vous dire comment elle est née…

LE PROBLÈME :
Comme beaucoup de guitaristes de nos jours, je tire tout mon son de mon pédalier. En tant que sideman, musicien de session et producteur/guitariste, j’ai besoin de me connecter à toutes sortes de choses différentes sans compromettre mon son. Chaque fois que je le peux, j’aime jouer avec mon propre amplificateur puissant, mais, dans la réalité, je dois utiliser la ligne de fond de la maison, me brancher directement sur la sonorisation ou jouer en direct dans le studio. Ce serait stupide de compter sur un gros ampli pour ma sonorité si je ne peux pas toujours l’utiliser, non ? Tout vient donc du pédalier* (le mien est constitué d’une multitude de pédales séparées, mais c’est pour la même raison que les gens utilisent des modéliseurs).

Le problème avec mon installation (ou un modéliste) vient lorsqu’on essaie de l’amplifier. Qu’utilisez-vous ? Brancher directement un gros ampli quand vous le pouvez est très amusant, mais il vous manquera quand vous ne pourrez plus l’utiliser. Vous pouvez toujours aller directement dans le retour FX pour une réponse “plate”, mais alors vous gaspillez la moitié d’un ampli ! Et la ligne arrière de la maison ? Leur baffle est probablement très bien, mais l’ampli pourrait faire toutes sortes de choses à votre son, ce qui nécessiterait des ajustements précipités lors de la vérification du son (si vous avez la chance d’en avoir une). Enfin, de nombreux amplis de puissance et options FRFR disponibles aujourd’hui n’ont tout simplement pas la sensation et l’engagement qui vous ont fait aimer les gros amplis puissants au départ.

Pedal Baby sur la scène principale du festival Standon Calling avec Baron Goodlove & The Dreadful Noise (l’auteur de ce billet, John Denzil Dines, à gauche).

L’illumination s’est produite alors que je jouais avec l’excellent Baron Goodlove & The Dreadful Noise (allez le voir, il est très bon). J’ai eu la chance de passer beaucoup de temps avec le génie de l’amplification qu’est Ade Emsley dans l’atelier R&D d’Orange et j’ai utilisé beaucoup de son matériel lors de concerts – y compris dans des clubs, sur les scènes principales de festivals et dans des studios. Au bout de ma chaîne de signaux “tout ce qui se trouve sur le pédalier” se trouvait une paire de combinés Orange Crush Pro Pro 60 1×12 (oui, j’aime la stéréo). Le fait de brancher les sorties de ma carte dans les retours FX de ces amplis à semi-conducteurs a rapidement dissipé tout snobisme que j’aurais pu avoir à l’égard des amplis à lampes. Ils étaient suffisamment forts et l’étage de sortie de classe A/B était dynamique et réactif. Cela couvrait les concerts où je pouvais emmener mon propre matériel, mais qu’en est-il du backline de la maison ?

Sur mon tableau se trouvait également le prototype d’Ade pour ce qui est devenu la pédale Kongpressor. Cette version dispose d’un égaliseur complet et se trouve à la fin de ma chaîne (le producteur en moi aime la compression en dernier). Ce qui est intéressant, c’est la façon dont les commandes de coupure et d’amplification des basses et des aigus sont exprimées. Plutôt de la profondeur et de la présence, ils se situent dans les zones de la gamme de fréquences où l’on trouve le “chug” d’un 4×12 et le “cut” d’une enceinte lumineuse. Avec juste ces deux boutons, je peux pratiquement sélectionner ou supprimer ces deux caractéristiques déterminantes de n’importe quel baffle de backline et le faire sonner comme le mien – si l’ampli de la maison a un retour FX. Si seulement j’avais pu emmener mon ampli de puissance Crush 60’s dans le métro de Londres aussi…

LA SOLUTION :
Lorsque je me suis adressé à Ade Emsley avec cette série de problèmes, la solution qu’il a trouvée était meilleure que je n’aurais pu l’imaginer. Le prototype qui en a résulté est devenu le Pedal Baby 100 et il a coché toutes les cases. En commençant par la section de sortie du Crush Pro Pro 120, Ade a renforcé divers aspects du circuit, le rendant encore plus adapté à une vie difficile sur la route – et fonctionnant un peu plus frais dans le processus. Cette conception de 100W en classe A/B serait tout aussi engageante qu’un ampli à lampes puissant et propre, mais elle a été insérée dans un châssis suffisamment petit pour tenir dans un étui à guitare, un casier de rangement ou un jeu de Tetris dans un van de groupe.

De plus, l’utilisation de cette conception pontée de classe A/B présentait un autre avantage. Non seulement il fournit cette “sensation” inimitable qui peut manquer dans les amplis de puissance de classe D d’aujourd’hui, mais il est également plus adapté à l’utilisation de cabines de guitare. Un ampli de classe D évalué à 100 watts produira 100W dans une charge de 4 ohms. Dans 8 Ohms, cela tombera à 50W. Lorsque vous êtes connecté à un baffle de 16 Ohms, la puissance est réduite à 25 Watts ! Si l’on considère que la plupart des cabines de guitare ont 16 ou parfois 8 Ohms, cette perspective est soudainement moins utilisable qu’elle ne le semblait sur le papier. Imaginez que vous vous rendez à un festival avec ce que vous pensez être un ampli de 100 W, pour découvrir que les cabines standard vous ont privé de 75 de ces watts ! L’amplificateur de puissance de 100 watts de la Pedal Babyproduit la pleine puissance dans une charge de 8 ohms, ne tombant qu’à 70 watts lorsqu’un baffle de 16 ohms est utilisé. Ne croyez pas le mythe – les Watts à semi-conducteurs sont tout aussi puissants que les Watts à lampes, et 70 est largement suffisant !

La partie vraiment intelligente, cependant, est la section d’entrée du Pedal Baby. Au moment où tout cela se passait, Ade travaillait sur les prototypes de la pédale Orange Getaway Driver. Ces conceptions JFET à une seule extrémité étaient capables de produire des sons d’entraînement vraiment semblables à ceux d’un ampli. Je voulais un morceau de cette action – mais propre ! Bien qu’il s’agisse d’un circuit à semi-conducteurs, ce type de circuit apporte au son une qualité très proche de celle des lampes, avec un certain détail et une chaleur qui font défaut dans d’autres types de circuits à semi-conducteurs. En fait, les préamplificateurs à lampes sont aussi des appareils à sortie unique – c’est en grande partie ce qui leur confère leur caractère recherché. Les commandes de basses et d’aigus de mon prototype Kongpressor ont été redessinées en tant que circuit simple et ajoutées à cet étage d’entrée, offrant la même flexibilité que celle dont j’avais besoin pour passer à travers les concerts en backline. Réglez votre pédalier avec ces contrôles à plat (12 heures) et votre cabine connectée – allez au concert – ajustez jusqu’à ce que la cabine de la maison sonne comme la vôtre.

Ainsi, le Pedal Baby 100 est un minuscule ampli de puissance de 100W qui donne l’impression d’être un véritable ampli. Il a plus qu’assez de puissance pour n’importe quelle taille de scène, et fonctionnera brillamment avec n’importe quel baffle que vous y trouverez. Et, si vous devez laisser votre propre cabine à la maison, les contrôles des basses et des aigus vous assurent de ne jamais avoir à modifier les réglages de votre pédalier soigneusement élaborés. Pour les pédaliers autonomes, ou les configurations basées sur des modéliseurs, c’est une excellente façon de profiter de tous les aspects pratiques qui vous ont fait choisir ce type d’équipement – et de l’emmener avec vous où vous voulez – sans manquer le plaisir et la sensation de connexion que procure l’utilisation d’un bon amplificateur puissant.

Pour tous les nerds qui aiment regarder des photos de matériel (je suis un de ces nerds), voici quelques preuves réelles des prototypes originaux de Pedal Baby lors de leur voyage inaugural. Voyez si vous pouvez les repérer sur la photo prise dans les coulisses avec Baron Goodlove & The Dreadful Noise sur la scène principale du Standon Calling Festival au Royaume-Uni.