Bienvenue dans la famille Orange, mesdames ! Vous êtes présents sur la scène de Manchester depuis un certain temps maintenant, pouvons-nous avoir quelques informations sur le groupe pour ceux qui ne vous connaissent pas ?
WITCH FEVER :
Nous sommes Witch Fever, un groupe de doom punk de Manchester. Nous nous sommes rencontrés à l’université et nous formons un groupe depuis quatre ans, avec un changement de line up après la première année, et depuis, nous sommes tous les quatre, Amy au chant, Alisha à la guitare, Alex à la basse et Annabelle à la batterie. Lorsque nous avons commencé, nous savions que nous voulions être lourds, et nous voulions créer une musique qui nous donne du pouvoir, à nous et aux autres. Nous avons tous des goûts musicaux très variés qui se rejoignent pour créer le son Witch Fever. Voici ce que nous écoutons en ce moment :

Amy – Show Me The Body, Amyl and the Sniffers, Surfbort, Angel Olsen, Ho99o9
Alex – Boy Harsher, Slowdive, Protomartyr, Savages
Alisha – Nirvana, Grimes, PJ Harvey, Warpaint, Hole
Annabelle – Velvet Underground, Violent Femmes, The Plastic People of the Universe, Moses Boyd, Peaches, Sonic Youth

L’un de nos grands moments musicaux a été la tête d’affiche de House of Vans à Londres pour Venn Records, notamment parce que V Man, le bassiste de Slipknot, était présent ! Nous avons également joué au Manchester International Festival sur une scène devant l’hôtel de ville, ce qui était très spécial. L’année dernière, Alan Mcgee de Creation Records a produit nos singles Bezerk(h)er et The Hallow, ce qui était génial et quelque chose que nous n’oublierons jamais.

Il est évident que l’industrie de la musique est un peu au point mort ces derniers temps, les concerts, les tournées et les répétitions n’étant plus possibles, comment avez-vous fait pour rester créatifs et connectés ?
WITCH FEVER :
Nous avons enregistré des démos pour les envoyer à Gomez (Orgone Studios) avec qui nous allons entrer en studio en juillet pour enregistrer un EP, donc nous nous sommes surtout concentrés sur l’écriture de nouvelles musiques. En dehors de la musique, nous avons beaucoup lu, fait de l’art, cuisiné et Alex a beaucoup joué à Animal Crossing.

Des moments excitants avec de la nouvelle musique à venir, et c’est génial que tu enregistres avec Gomez ! Comment tout cela est-il arrivé ?
WITCH FEVER :
Nous avons été mis en contact avec Gomez par l’intermédiaire d’un label avec lequel nous travaillons en ce moment (qui n’a pas encore été annoncé…), nous sommes donc très excités par ce qui nous attend ! Nous enregistrons un EP pour le moment, mais il est question d’un album par la suite.

Bien sûr, nous devons demander à certains Orange! Quelle est votre histoire et votre expérience avec nos amplis ?
Amy :
Mon premier souvenir d’Orange remonte à mon enfance, mon père fait partie de groupes depuis que je suis jeune et joue de la basse avec un ampli Orange jusqu’à aujourd’hui. Il est toujours resté dans ma tête à cause de la couleur, étant la chose la plus lumineuse dans la chambre de mes parents. À l’adolescence, j’ai aussi développé une passion pour Cancer Bats et Slipknot, donc il y a aussi cette association !